02/12/2004

Comme se construit la vie…

Trop d’enfants n’ont pas choisi de naître

Se voient pris dans ce tourbillon des grands

Subissent les non-dits et les mal être

Tiraillés entre des parents trop adolescents

 

Et ils grandissent comme ils savent

Souvent trop petits pour comprendre,

En manque d’écoute, de je t’aime trop rares

Le cœur plein de secrets et de lourdes carences

.

Pourtant ils sont debout, là sur leurs deux pieds

Et je ne sais quelle force les pousse à avancer

Otages de ce monde qui tourne sans même les regarder

Et qui laisse les fardeaux en eux s’accumuler

 

Et que sera la vie pour ces tas de marmots

Qui déjà ont trop vu, entendu, enduré

Qui déjà ont vu clair à peine sortis du berceau

Qui ont vécu l’enfer dans leur bulle dorée

 

Les parents sont-ils conscients de leurs dires, de leurs actes

De la fragilité de l’homme sous toutes ses carapaces

Savent-ils le poids des mots et de tous ses impacts

Que jamais on ne revient de ses pentes qui dérapent

 

La mémoire prend des photos et tant de notes en vrac

Que l’on ne peut changer comme on change de poupée

Et tout ce temps qui passe, perdu sans leur parler

Ne se rattrapera pas, ne s’oubliera jamais

 

Les bébés ne s’achètent pas dans tous ces multi-packs

Et on ne les jette pas une fois qu’ils sont usés

L’amour se donne, s’apprend et se construit

Comme se construit la vie… petit à petit…


13:38 Écrit par Katy | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

Commentaires

Et si on pouvait choisir? Mon enfance, pas de je t'aime pas de ça chez nous, surtout pas!!!
Premier souvenir, j'avais 2ans, crois moi je savais ce qui arrivait, je savais très bien ce qu'il s'était passé!! Resté au grand secret, la haine toujours là, trente ans plus tard!!
6ans plus tard, début d'un calvaire, d'un cauchemar....qui a duré 11ans et également toujours resté secret.
Je me cherche une raison de vivre, j'en avais une, mes cadets.
Maintenant, ils sont grands plus de leur grande soeur........
Si je devais choisir aujourd'hui, j'aurais préféré ne jamais vivre mais plus rien ne me retient à ce jour, plus rien ......

Écrit par : marie | 26/12/2004

Les commentaires sont fermés.